Colonies de vacances ICRSP

Recherche Google





Sur le web
Sur le site de l'ICRSP Sur ce site

Nouvelles activités 2018

Vous pouvez télécharger ici le tract qui recense toutes les activités et évènements pour l'année 2017.

Sainte Catherine de Sienne

« Seigneur, élargis mon âme ! »

Au lendemain de la grande peste noire qui dévasta l’Europe, à l’heure des luttes de cité à cité qui ravagent la Toscane, quelle est cette voix qui s’élève au milieu de ce sombre XIVème siècle, alors que le GranSainte Catherine de Sienned Schisme d’Occident déchire la tunique sans couture du Christ ?

Ce cri d’amour vient de la jeune Catherine de Sienne, surnommée la « Jeanne d’Arc de la Papauté. »

Née en 1347 à Sienne, elle reçut le manteau des tertiaires dominicaines vers l’âge de dix-huit ans. Tout en restant laïque, elle mena une vie de recluse dans la maison paternelle, où elle conversa fréquemment avec le Crucifié lui-même. Son âme devint ardente et brûlante comme du feu et s’ouvrit à des horizons aussi vastes que la Chrétienté : «  la mia natura è fuocco ! » dira-t-elle d’elle-même.

Ayant su allier l’action à la contemplation, elle demeure une des plus grandes figures de l’apostolat de son ordre.

Peu avant de mourir, le 29 avril 1380, à 33 ans, elle laissa à son entourage cette affirmation qui résume toute sa vie : « Soyez assurés que si je meurs, l’unique cause de ma mort est l’amour de l’Église qui me brûle et me consume. »

 

?>